retour

Lettre de la Présidente - 2008

Paris le 18 mars 2008

Chers amis

Ainsi passe le temps, ponctué de quotidien  compressé par mille activités incontournables de la vie moderne et puis de moments  autres…d’une teneur plus exceptionnelle, plus exotique qui au-delà des mers activent  une ‘autre vie’ que l’on porte aussi en soi.

Ainsi donc … se passa l’année 2007, bousculée par  la mouvance des jours, ici, mais pour autant non dépourvue d’activités et de rendez  vous à ALEPE qui reste toujours bien accroché au fil de nos préoccupations.

Voilà… enfin des nouvelles d’ ACTE MUNDI qui  fait de son mieux dans le temps qui lui est imparti, pour apporter le plus  concrètement possible, la confiance et le soutien que vous témoignez, à tous ceux  que vous aidez à distance depuis de nombreuses années.

Dans notre dernier compte rendu d’Avril 2006,nous  évoquions les 2 pôles d’activités que nous privilégions vraiment aujourd’hui parmi les  nombreuses autres options qu’il nous est impossible d’exploiter consciencieusement :

L’hôpital on le sait, depuis sa rénovation en 2003, n’a cessé de  répondre aux besoins croissants de sa population : doté de services de médecine, de chirurgie,de maternité,de pédiatrie et d’une consultation PMI,il accueille aujourd’hui  70 malades et a encore diversifié ses pôles techniques avec l’ouverture d’un cabinet  dentaire, d’ophtalmologie et d’échographie. Il génère vraiment, on peut l’imaginer…à  80 Km d’ ABIDJAN, avec déjà un pied dans la brousse, une dynamique de travail  qui attire du personnel plus nombreux et davantage spécialisé.

Les aides multiples, internationales, oeuvrant chacune à la mesure de leur talent y  contribuent et nous nous en réjouissons.

C’est dans ce contexte, plutôt favorable à la formation  professionnelle, que la direction de l’hôpital, soucieuse de la motivation des  soignants (pour lesquels il n’existe d’ailleurs aucun plan de formation…), nous  sollicite à chacun de nos passages pour que nous puissions aborder ponctuellement  des thèmes ‘clé’, suscitant toujours beaucoup de réflexions et de réajustements  auprès de petits groupes de travail très impliqués.

Ainsi, lors de nos séjours en janvier 2007 et tout  dernièrement en janvier 2008, fortes d’une certaine expérience nous permettant  une meilleure compréhension et connaissance des problèmes qui les préoccupent,  nous avons pu travailler sur la déontologie et la morale professionnelle, le rôle et  la mission des responsables de service, l’hygiène hospitalière (éternellement d’actualité et pour longtemps encore !) et les soins et  surveillance des nouveaux nés prématurés et  hypotrophiques.  C’est toujours la dynamique de la parole, la mise au jour  des problèmes quotidiens, l’exploitation de cas concrets  et la recherche de solutions qui prédominent,là, dans la  confiance. Notre admiration à les voir évoluer dans un contexte de travail difficile ne se tarit pas et n’est pas excessive car on sent  bien, dans ces moments privilégiés d’échanges professionnels, une source inépuisable  d’ingéniosité qui ne demande qu’à être exploitée. De véritables améliorations, sont  visibles chaque année, à différents niveaux de la prise en charge des patients et  l’enrichissement est bien réciproque,tant nous recevons aussi d’enseignement de leur  savoir faire et savoir devenir dans un espace de vie bien hostile !

ale05
ale02

 Quant au centre de nutrition, en activité déjà depuis 13  ans, il suscite de plus en plus d’intérêt de toute part : bienfaiteurs, aide  humanitaire bien sûr, mais aussi maintenant, ( enfin !) des autorités locales, grâce  à la diversité et la pertinence des services qu’il offre et cette volonté phénoménale  de tous ceux qui y travaillent .Cette année,au lendemain de NOEL, lors d’une  manifestation remarquée dans la Région et ‘remarquablement’ organisée par nos  ‘soeurs’ italiennes toujours à l’affût des rassemblements de personnalités influentes,  (le Président du Conseil Général,le Préfet et le sous préfet, le Maire d’ ALEPE,les  directeurs des services publiques et privés,le Chef du village,messieurs le Curé et  l’Iman d’ ALEPE,les donateurs et honorables invités ….) le centre a reçu pour la première fois une aide financière significative du Conseil Général qui va lui  permettre de poursuivre sa mission dans un contexte économique de crise très  préoccupant qui génère une flambée des prix de première nécessité.

D’ailleurs, afin que vous puissiez  mieux situer nos niveaux d’intervention, voici juste quelques  rappels des différentes activités du centre.  Lieu d’information, de conseils et d’écoute et de soins dans  le domaine du SIDA, il prend aussi en charge l’aide  alimentaire de nombreux enfants nécessiteux de parents  démunis, d’enfants handicapés dont la sérologie VIH est positive, les orphelins, les jumeaux et les triplés .Une fois par semaine, ces  enfants reçoivent un paquet alimentaire composé de lait, de farines lactées, de riz,  de soja. En 13 ans, 5000 familles ont pu bénéficier de prestations alimentaires  gratuites. La tâche est rude ….car le coût de ces produits de base a triplé depuis  ces 3 dernières années ….

Quelle y est notre contribution? ale22

Nous avons encore vécu des moments forts, où l’émotion  est de part et d’autre :

les couleurs,les formes, les  sensations tactiles les  bruits   nouveaux suscitent un autre espace imaginaire et au début il faut l’avouer, un peu  d’effraiement bien naturel de leur part ; Nous sommes, de notre côté, forcément  toujours un peu déconcertés face à ce bonheur confus !

Mais voilà….ce sont des enfants avant tout,et  après avoir séché leurs larmes face à ‘l inconnu ‘… soudain ils rayonnent d’une âme  joyeuse et ensoleillée devant cette vie qui leur tend les bras : miracle de la vie !  C’est la beauté de ces instants là, simples, ancrés dans la joie d’un présent fragile  et d’un avenir possible c'est-à-dire peut être juste demain, qui nous fait parcourir  des milliers de kilomètres… Souvent même, nous voudrions que vous soyez là, avec  nous pour que vous voyiez ces petites étincelles de vie que l’on peut allumer…juste à  partir d’une intention,et d’une conscience universelle de mondes complémentaires qui  se rejoignent dans la joie de donner et de recevoir.

Nous remercions bien sûr tous ceux qui dans notre  entourage amical et professionnel se sont mobilisés avec folle énergie, ces 2  dernières années pour offrir un "beau NOEL" à ces enfants, ces familles  particulièrement affectés par des conditions de vie difficiles : des ventes d’articles  africains, et autres objets de confection artisanale sur les marchés de noël…des  ventes de croissants dans les petits matins pluvieux d’ Ile de France aux portes des  foyers douillets ont rapporté 1500 euros !

Voilà une fameuse somme qui, acheminée par  nos soins, a permis à 80 familles de recevoir sur les 2 derniers NOËL un don de 15  euros soit : 1 paquet de riz, 1 paquet de pâtes,du lait en poudre,1 beau poulet  (vivant , bien sûr ! )1 jouet et des vêtements. C’est phénoménal pour un salaire  mensuel moyen de 50 euros (et encore, quand il existe !)

 Ambiance de liesse donc à chaque fois, à ALEPE qui dans  sa luxuriance tropicale entre planches de bois et tôle  ondulée, en lisière de forêt, entre ABIDJAN et la route  du GHANA ,ne cesse de répandre une vie débordante,  malgré tout.  Comment vous dire d’ailleurs pour terminer ce compte rendu ce qui toujours nous y ramène, nous submerge d’enthousiasme, donne sens à nos Serait-ce son parfum des tropiques …entre palmeraies et  chemins brûlants de poussière rouge ... ses odeurs de  poissons séchés…de manioc frit..,de beignets, de maïs cuit  sur les braises, son marché coloré traversé par une rigole d  ‘eau ,riche en milliers de bactéries…ses maquis à ciel ouvert  qui sous un soleil de plomb et des petites ampoules rouges suspendues partout rassemblent bière et décibels… sa vie palpitante à chaque coin de rue,sur ses routes effondrées où tout bouge en même temps : piétons , petits enfants courant après des cailloux de petits bonheurs, charrettes à bois, taxis brousse et chèvres …où l’on palabre des heures …où l’on peut acheter de l’aube à la nuit tombée sur un seul et même étal, des piments,des fruits ,des poiresà activités et tout simplement à une partie de notre vie…   lavement,des gélules pour la fièvre, de la lessive,des arachides,des CD endiablés,  des MP3 et des téléphones portables NOKIA dernier modèle ….incroyable !

Ne serait-ce pas surtout, suspendues au fil tenu du  présent , ces irradiations de petites joies, ces nappes d’eau vive que l’on peut voir  sur les visages que tous ceux que nous croisons et,et qui dans l’âpreté des jours, à  chaque aube nouvelle lancent un défi admirable à la Vie, là,par-dessus tout.

 Nos missions sont ainsi ponctuées de ces moments  uniques, inattendus,à la fois plombés et lumineux. Elles  sont accrochées à ces étoiles qui veillent sur l’humanité  et qui nous relient tous dans un même élan.

Nous vous remercions donc de votre participation , de  votre soutien ,comme autant de vents favorables qui nous permettent de repartir là  bas chaque année ,depuis maintenant 17 ans .

Voici Pâques, le printemps et ses jours nouveaux ; nous  souhaitons à chacun des chemins jalonnés de possible et vous donnons rendez vous  l’an prochain pour des nouvelles d’ ALEPE ,espérons le ,dans un contexte économique  et politique plus serein .

Françoise BOBOT  Présidente